Aourir

Le marteau

Un homme passe en jugement pour double meurtre, sur les personnes de sa femme et de sa belle-mère.
Toutes les preuves sont contre lui, autant dire qu'il se doute de son sort...
Mais l'affaire se doit quand même d'être jugée; et les témoins passent à la barre l'un après l'autre.
Le juge : "Est-ce vrai que vous avez éclaté la tête de votre épouse avec un marteau?"
L'accusé : "Oui, c'est vrai"
Un type dans la salle s'exclame : "Oh, l'enfoiré !"
Le juge : "Allons Monsieur, je comprends votre dégout, mais un peu de calme s'il vous plait!".
Il continue donc : "...Est-ce vrai que vous avez éclaté la tête de votre belle-mère avec un marteau ?"
L'accusé : "Oui, c'est vrai"
Le type dans la salle s'exclame : "Oh, le sale connard !!!"
Le juge : "Monsieur, pour la seconde et dernière fois, je réclame le silence sinon je vous fais évacuer."
Le type dans la salle : "Oui, excusez-moi monsieur le Juge, mais il se trouve que cet homme est mon voisin depuis 20 ans, et ça fait 20 ans que je lui demande un marteau à prêter et qu'il me répond qu'il n'en possède pas..

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !